AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les DBSK, le début de la fin.

Aller en bas 
AuteurMessage
Bui²
Admin blasée
Admin blasée
avatar

Messages : 37

MessageSujet: Les DBSK, le début de la fin.   Lun 2 Nov 2009 - 23:10

Avant d'ouvrir le topic "Yoochun est extradé vers les USA, Junsu sombre dans la drogue et on a perdu la trace de Jaejoong, quelque part au Brésil", je vous propose un petit résumé des dernières nouvelles. Parce qu'il y a des gens qui ne parlent pas anglais, ni coréen, qui n'ont pas 3 heures à perdre et qui ont envie de connaitre les potins kpop quand même.


Les papas de Yunho et Changmin ne sont pas d'accord avec les trois autres membres

Vous savez déjà tous que les DBSK sont en procès contre SM ent, parce qu'ils se sont réveillés un matin en réalisant que pour être boysband en Corée, vendre des millions de goods, être beaux, riches, célèbres et bien il faut se faire exploiter pendant des années.

Donc Yunho et Changmin, auraient avoué soutenir leur label. Leurs papas se seraient même exprimés, en accord avec les fistons. Ils ajoutent que toute cette histoire a plus à voir avec le commerce des produits de beauté chinois des membres qu'avec des soucis de contrat en eux même.

Papa Yunho aurait dit que les deux membres non concernés par l'affaire seraient les vraies victimes. Et oui, ils n'ont rien demandé et ils "souffrent psychologiquement", ils perdent de l'argent et surtout, abiment leur image. Qui va les indemniser pour tout ça ? Il demande aux trois membres (JJ, YC, JS) pourquoi ils lancent ce genre de polémique et pourquoi ils prennent le risque de bousiller le groupe. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?
Toute cette histoire de produits de beauté n'a pas été supervisée par SM, et l'entreprise dans laquelle ils ont investi avait l'air louche, si bien que Yunho, prudent, a écouté papa et ne s'y est pas impliqué. SM a demandé aux autres d'annuler tout ça mais leurs parents respectifs s'y sont fortement opposés. Papa Yunho a appris l'existence du proces contre SM sans qu'on lui ai demandé son avis. L'existence des DBSK ne dépend pas que de trois membres et on ne peut ignorer les conséquences du procès sur les deux autres.

Papa Changmin va plus loin. Il dit que ce procès n'est qu'une histoire de fric. Peu importe les raisons évoquées, (des contrats injustes, une mauvaise répartition des profits) ce ne sont que des prétextes pour camoufler les véritables raisons de leur action.
Dès le début de ce business de produits de beauté, un parent de DBSK l'a appelé et lui a dit "ça va nous rapporter des millions et des millions ! quand on en aura fait part aux médias, nous allons atteindre des sommets !"
Les trois membres racontent que leur contrat est injuste et que les calculs de salaire sont opaques, mais Papa et fils Changmin avaient lu et approuvé le contrat avec SM, depuis le premier, en passant par les cinq révisions qui ont été faites. On a signé, et tout paraissait clair. Pour chaque rentrée d'argent, on reçoit tous les détails.

Une histoire de fric ?

Rappelons les faits : le 6 Janvier, trois membres annoncent à SM qu'ils vont prendre des vacances en Chine. En réalité, ils en ont profité pour investir dans une compagnie de cosmétiques. SM ne l'a appris qu'en voyant les publicités pour la marque.
Puis JS, YC et JJ ont demandé une augmentation de leurs profits et SM a accepté cette demande.
Un jour, la compagnie de cosmétiques a arbitrairement organisé un concours où les fans pouvaient gagner un diner avec les DBSK. Sm a eu peur de tout ce que ça pouvait engendrer, et les pertes financières éventuelles qu'il allait devoir se préparer à assumer.
SM a essayé de demander aux membres d'annuler les contrats, de se méfier mais ils ont refusé de les montrer au label et ont tout gardé secret.
En Juin, une grande marque a contacté SM pour engager les DBSK dans une pub. Mais ces trois membres-ci ont refusé, préférant leur propre entreprise. Peu de temps après ils ont commencé le procès.
Les DBSK se serviraient de mots universels tels que "droits de l'homme" ou "esclavagisme" pour maquiller un proces frauduleux.
De plus, actuellement, ces membres sont libres de poursuivre les projets personnels qu'ils veulent, du moment que les DBSK au complet continuent de travailler avec SM.
Yunho et Max veulent promouvoir les DBSK au printemps prochain et continuer de travailler, mais SM attend toujours la réponse des trois autres membres pour pouvoir commencer à planifier tout ça.

Yunho et Max avec SM

Nous Cinq avont signé le même contrat, avec les mêmes clauses pendant les cinq dernières années, et nous avons tous travaillé dans les mêmes conditions avec une confiance absolue en notre compagnie, en nous cinq, et en nos rêves. Nous avons voulu partager ce rêve et ce futur avec ce label, et tenir la promesse faite dans le contrat. Les DBSK ont été créés par SM, et nous travaillons en tant que DBSK avec SM.

Aucune autre entreprise ne peut créer les DBSK, seul SM peut nous apporter la meilleure production et coordination de l'équipe. Les trois membres devraient savoir mieux que quiconque que SM nous connait le mieux, et a fait de nous les meilleurs. Nous devons garder confiance et tenir nos promesses pour continuer. Le futur des DBSK sera avec SM.

Nous espérons que notre promotion en Corée, planiifiée pour le printemps prochain se préparera dans les six mois qui viennent, avant que notre futur ne devienne incertain. Si les trois autres membres veulent vraiment rester unis dans les DBSK, ils doivent prendre une décision avant qu'il ne soit trop tard.


A propos de la marque de cosmétique

Cette histoire a tout changé. Nous n'y connaissons pas grand chose, mais nous pensons qu'une entreprise qui veut commercer avec les DBSK doit d'abord consulter SM. C'est du bon sons. Nous nous y sommes pas impliqués car nous ne voulions pas de ce genre de relation avec SM.
Nous ne voulons pas que la réputation et la fierté des DBSK, acquises par notre dur travail, soit ruinée par une entreprise qui ne travaille pas de manière respectable. Nous ne sommes pas au courant du contrat entre les membres et l'entreprise, ni de ce qu'on leur a dit, ou de ce qu'ils ont gagné. Ce que nous savons, c'est que les DBSK forgés ensemble, pendant 5 ans, avec tous nos rêves, se sont écroulés à cause d'une entreprise à l'éthique peu acceptable.
(...)
C'est triste de voir que tout ça a été engendré par une entreprise de cosmétique, et nous espérons que les trois membres concernés vont revenir dans les jours qui viennent, et que nous pourrons de nouveau travailler dur pour atteindre nos rêves.


Pour résumer :

JS, JJ, et YC ont investi en cachette dans une entreprise chinoise de cosmétiques, puis ont mis SM devant le fait accompli. Devant les contrats louches signés, SM leur demande de résilier leur engagement, mais les membres refusent et intentent un procès au label, mettant en avant leurs dures conditions de travail dans l'entreprise, et évoquant une sur-exploitation.
Les deux membres restants, appuyés par leurs parents, rappellent que tout le monde a signé le même contrat, lu et clairement approuvé pendant 5 ans, avec cinq révisions de l'accord initial, toujours approuvées. Ils veulent d'ailleurs passer à autre chose, se serrer les coudes et faire passer les DBSK en priorité. Ils en appellent à la solidarité de leurs copains.
En attendant, les activités du groupe sont suspendues. Les trois membres ont jusqu'à mi novembre pour dire s'ils veulent continuer avec les DBSK et se remettre au travail ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les DBSK, le début de la fin.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Get Me Some... :: The Way They Are :: Get Me Some...Korea-
Sauter vers: